Beaucoup de Français rêvent de devenir le propriétaire de la maison ou l’appartement où ils habitent. Toutefois, la réalisation d’un tel projet requiert un financement considérable que rares sont ceux qui y arrivent. La location reste la solution la plus simple au lieu de trouver le budget pour acheter un bien immobilier. Beaucoup de raisons freinent encore les gens à s’investir dans la pierre. Pourtant, être propriétaire offre plus de sécurité et de tranquillité qu’être locataire.

Les avantages de devenir propriétaire

En devenant propriétaire de sa résidence principale, on a la possibilité de se constituer un patrimoine. Le bien immobilier assurera non seulement la retraite, mais aussi l’avenir des enfants par la même occasion. En cas de problème financier, une revente est toujours envisageable, d’autant que le coût de l’immobilier sur le marché n’arrête pas d’augmenter au fil des années. Et en tant que propriétaire, on est libre de personnaliser la décoration du logement ainsi que la couleur des murs et la structure des pièces par rapport à son goût. Mais surtout, on aura plus à se soucier de payer de location tous les mois. Parfois, on est contraint de déménager tout le temps puisque le propriétaire augmente le loyer ou souhaite louer la maison à d’autres personnes. Il n’est plus nécessaire d’effectuer un rapport au bailleur à propos de l’entretien de l’appartement. Et en achetant un bien immobilier neuf, on profite aussi de quelques avantages fiscaux, comme la réduction d’impôts par la loi Pinel. On pourra également bénéficier de dispositifs d’aide à l’accession à la propriété, notamment le PTZ+. Cependant, devenir propriétaire n’est pas intéressant pour ceux qui déménagent tout le temps à cause de leur travail.

Les freins à l’accession à la propriété

Tout le monde n’a pas la faculté de réussir un projet immobilier. De plus, le prix de l’immobilier n’arrête pas d’augmenter au fil des années. C’est d’ailleurs l’un des principaux freins à l’accès à la propriété. Malgré qu’une baisse des taux de prêts immobiliers proposés par les banques, la majorité des foyers français ne disposent pas le bon profil pour obtenir un emprunt immobilier. Certains n’ont pas encore remboursés les crédits à la consommation, tandis que la capacité de remboursement des autres ne les permet pas d’avoir la somme essentielle à la concrétisation. De nombreuses personnes sont aussi découragés par tous les frais liés à l’acquisition. On parle surtout des frais de dossier, frais de notaire et frais de garantie. Et il ne faut pas oublier que l’engagement à un crédit immobilier peut durer jusqu’à 30 ans. Durant cette période, plusieurs choses peuvent changer et causer l’incapacité de remboursement, notamment le chômage ou la situation économique du pays. Mais il existe des personnes qui sont aussi freinées par la difficulté à trouver le bien immobilier de leur rêve. La location reste la solution la plus simple au lieu de trouvère le budget pour acheter un bien immobilier.

Pourquoi souscrire un prêt immobilier ?

Quand on n’a pas suffisamment d’épargne pour acquérir une maison, le crédit immobilier reste la meilleure option. Il permet d’obtenir le budget nécessaire pour concrétiser le projet immobilier rapidement. Plusieurs paramètres sont à prendre en considération avant de s’engager. Ce type de contrat d’emprunt bancaire peut aller jusqu’à 30 ans. Il est donc important de comparer plusieurs offres pour dénicher le meilleur taux de prêt. Une petite différence permet de payer une mensualité moins chère. Pour avoir une idée précise sur la capacité de remboursement, il faut bien déterminer toutes les dépenses mensuelles. En principe, l’engagement à un prêt bancaire inclut toujours les frais de dossier, les intérêts, les primes d’assurances, la mise en place de la garantie, et parfois les frais de courtage. On peut aussi bénéficier d’un prêt à taux zéro ou PTZ. Il s’agit d’une aide à l’accès à la propriété. Il faut juste connaître les conditions pour y avoir droit. Ce prêt ne retient ni intérêt ni frais de dossier. Le PTZ est accordé à tous ceux qui ne sont pas propriétaires depuis au moins deux ans. Le montant accordé est fixé par décret et en fonction de la composition du ménage et la localisation du logement.

Les avantages de l’investissement dans le neuf

Par manque de budget, les gens préfèrent opter pour les maisons anciennes. Pourtant, ces dernières requièrent de nombreuses rénovations et réparations. De plus, on peut être confronté aux problèmes de moisissures ainsi que les défaillances en plomberie et électricité. En optant pour un bien immobilier neuf, on pourra profiter d’une propriété qui suit les normes thermiques. Et comme le gouvernement optimise l’accès à la propriété dans plusieurs zones géographiques, on pourra bénéficier d’une réduction d’impôts considérables. Avec la loi Pinel, on peut gagner jusqu’à 21% de déduction fiscale si la durée d’engagement à la location est de 12 ans. En effet, pour profiter de la défiscalisation immobilière, il faut soumettre le logement à la location pour une durée déterminée, soit 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Il est aussi indispensable que le plafond de placement soit respecté.