Ensemble de deux iles perdues au milieu de l’océan Pacifique et à des milliers de kilomètres de la France, la Nouvelle-Zélande (ou Aotearoa) émerge lentement mais surement de l’incognito vers l’apothéose. En ce moment, elle est un lieu de vacances et de détente splendide pour tous ceux qui désirent vivre un dépaysement.

Ce qu’il faut savoir sur la Nouvelle-Zélande

Elle est formée de l’ile du nord, fortement peuplée par les Polynésiens et l’ile du sud, plus désertique et présentant beaucoup de sites et de parcs naturels.

Sachez que les informations concernant le pays ne manquent pas à l’aéroport et dans les box des offices du tourisme et des agences de voyages. Le mieux pour visiter le pays est de louer une voiture (de préférence un camping-car) afin de profiter au maximum de votre séjour, surtout à Auckland la plus grande ville du pays.

Au poste de douane, votre chaussure doit être équipée de semelles propres et n’emportez pas avec vous des aliments ou de fruits propres à la consommation, c’est fortement interdit.

Glaciers, fiords et lacs sur l’ile du sud

Le lac Tekapo aux couleurs glacières ou le lac Pukaki à côté du mont Cook sont superbes. Vous pourrez admirer des icebergs flottants à la surface de l’eau. Un peu plus au sud-ouest, sur le versant occidental se trouvent de superbes fiords, se terminant en cascades vertigineuses, les chutes de Milford Sound que vous pourrez admirer à bord de votre véhicule !

Les glaciers Franz Joseph et Fox sont aussi beaux à contempler, pourtant il ne fait pas froid malgré la présence de ces énormes blocs de glace empilés les uns sur les autres.

Si vous avez le temps, faites un petit détour au nord pour admirer le parc d’Abel Tasman, un parc naturel dans une végétation luxuriante et embaumée !

Des randonnées superbes sur l’ile du nord

Au départ d’Auckland, la capitale économique du pays, faisons route vers Rotorua par la plaine du Waikato, une région très fertile. Cette ville est célèbre grâce ses activités thermales, son lac de cratère et le site géothermique de Wai O Tapu, occasionnant une atmosphère sulfureuse. L’inhalation de ces vapeurs soufrées est dangereuse, attention à ceux qui ont des poumons fragiles.