Vous avez la possibilité d’imité les comportements de la mère et le copier dans divers cours d’apprentissage. En effet, le chiot comprendra vos attentes à son égard plus rapidement que lui, car vous et sa mère ont la même attitude. Donc, il y a les mêmes langages. Par exemple, lorsque votre chiot vous mord la main, même si cela ne fait pas mal, il gémit. Il connaît très bien cette technique, car lorsqu’il mordra un chiot de la poubelle, sa mère fera de même. C’est ce qu’on appelle pour apprendre à inhiber l’occlusion.

Débuter l’éducation de l’indication de bases

Tout comme les humains, les premières semaines et les premiers mois de la vie d’un chiot sont essentiels à son développement. Imaginez si vous deviez attendre l’âge adulte pour apprendre à dire bonjour, merci, au revoir, ou utiliser un couteau et une fourchette, vos interactions sociales deviendraient compliquées. Il en va de même pour les chiots. Attendre avant de commencer à éduquer son chien peut le rendre asocial à l’avenir. En effet, une fois votre chiot adopté, vous pouvez commencer à lui apprendre les bases dès l’âge de deux mois. De plus, il est plus facile de débuter à cet âge qu’un chien adulte, car le chien souffre déjà de comportements qui peuvent parfois conduire à des comportements gênants. Utilisez également les premiers mois pour apprendre à votre chiot à ne pas trop sauter, mâcher, aboyer, rester seul, rester propre. En tant que chiot, toutes ces compétences seront plus faciles à acquérir. Éduquer son chien est toujours plus facile que de recycler un chien. Vous pouvez demander des conseils aux experts atout chien magazine ou visiter le site atoutchien.fr.

Débuter l’éducation des chiots

Il est nécessaire que vos chiots assimilent l’apprentissage et l’éducation de nouvelles choses positives. Il est recommandé d’éduquer son chien par des exercices simples pour éviter de le laisser tomber dans une situation d’échec. Veuillez noter que si le chiot rencontre des difficultés pendant l’exercice, veuillez toujours le féliciter avant de vous arrêter, afin que l’exercice se termine sur une attitude positive et sur la réussite au lieu d’échouer. Veuillez noter que la durée de la réunion ne doit pas dépasser 15 minutes. Tout comme les enfants chez les humains, le temps de concentration n’est pas élevé, il faut donc s’adapter au rythme du chiot. Pensez toujours que l’éducation du chiot doit être amusante pour lui, si vous manquez de votre chien, il rendra ses cours d’éducation désagréables. Tous les animaux n’iront pas dans des endroits désagréables, mais ils iront pour lui donner une sensation agréable. De plus, sachez que dans la plupart des cas, vous êtes plus résistants aux critiques qu’aux éloges. Eh bien, c’est la même chose pour les chiens.  

L’ordre de sécurité

Durant l’éducation du chiot, le plus important est de se rappeler de faire une bonne mémoire des pieds, c’est de loin l’instruction la plus importante, surtout si vous promenez votre chiot dans un endroit très stimulant. Ces commandes lui serviront de base, puis lui apprendront de nouvelles choses, plus compliquées et parfois complètement inutiles, mais plus intéressantes. Rappelez-vous toujours de récompenser votre chiot pour avoir exécuté correctement le comportement requis. Bref, éduquer son chien, c’est aussi apprendre à être patient, à ne jamais lâcher prise et à toujours persévérer. Si vous travaillez dans une humeur joyeuse, vivante, enthousiaste et positive, vous renforcerez d’abord votre relation avec le chiot, puis vous aurez un chiot attentif, réactif et surtout très bien élevé !  Il est conseillé de suivre un cours d’éducation ou un magazine sur les chiens avant de nourrir le chiot à la gamelle. En fait, il sera plus gourmand, en fait, plus attentif.