france-actualite

Comment savoir quand arrêter la stimulation clitoridienne ?

stimulation clitoridienne

Le stimulateur clitoris est un accessoire qui peut faire prendre une tout autre tournure à vos moments coquins. Que vous soyez seule ou avec un partenaire, ce genre de jouet sexuel n’est pas dénué d’intérêt. Mais pourquoi le clitoris continu à susciter autant la curiosité ? Est-ce que le fait de trop stimuler cette zone ne finirait-il pas par causer des problèmes ? D’autre part, qu’en est-il des stimulateurs clitoridiens ? Dans cet article, vous allez découvrir les réponses à toutes ces questions.

La stimulation du clitoris

Le clitoris est un organe spécialement dédié au plaisir, et il n’a aucune autre fonction. Le fait de le stimuler permet non seulement de faire monter l’excitation, mais peut également aboutir à un profond orgasme.

En réalité, le clitoris est plus grand qu’il n’y paraît. D’après les scientifiques, il entourerait l’ensemble du vagin. Mais en fonction de la zone qui est stimulée, la personne pourra ressentir des sensations plus ou moins variées.

Le petit bouton tout en haut de la vulve est la partie externe du clitoris. Pour faire monter l’excitation chez la femme, il faut titiller cette zone. Le partenaire peut essayer de stimuler cet organe en le caressant légèrement avec le doigt ou sa langue. Il n’est pas nécessaire d’appuyer fortement et avec insistance sur ce fameux bouton. Cela ne ferait que produire des sensations désagréables.

Avec l’invention du sextoy pour clitoris, la stimulation de cette zone n’est plus aussi difficile qu’elle l’était autrefois. En appuyant sur un simple bouton, il est désormais possible de se laisser aller au plaisir. Le stimulateur clitoridien est même considéré par de nombreuses femmes comme l’une des plus belles inventions de ces derniers siècles.

Comment fonctionne un stimulateur clitoridien ?

Les sextoys pour femmes fonctionnent généralement en produisant des vibrations, ou bien en effectuant des mouvements répétés. À ses débuts, le stimulateur clitoridien prenait généralement la forme d’une petite boule qui vibrait fortement. Il s’agissait le plus souvent d’un petit appareil électrique alimenté par une pile. Les premières versions étaient loin d’être aussi efficaces que ceux d’aujourd’hui. Mais ils connaissaient déjà un énorme succès à l’époque.

Au fil des années, les stimulateurs clitoridiens n’ont cessé d’évoluer. Actuellement, il est possible de trouver des modèles qui ne se contentent pas juste de vibrer, mais qui peuvent également exercer une légère succion. Il existe même des appareils qui peuvent être programmés. Aujourd’hui, les femmes sont plus épanouies que jamais en ce qui concerne leur sexualité. Le recours aux sextoys et aux stimulateurs clitoridiens est devenu une chose courante à notre époque. Une femme peut très bien se faire plaisir de la manière qui lui convienne sans que le sujet devienne gênant.

À quel moment arrêter la stimulation du clitoris ?

Le clitoris est l’organe du plaisir. De ce fait, il n’y a pas besoin d’arrêter sa stimulation (du moins, tant que la personne en redemande). Il est tout à fait possible d’atteindre l’orgasme juste en stimulant le clitoris. D’ailleurs, il existe des jouets sexuels qui ont été spécialement conçus à cet effet.

Qu’il s’agisse d’une séance de masturbation ou d’un rapport intime avec un partenaire, le clitoris peut être constamment stimulé. Lors des préliminaires, avant, pendant et après les ébats amoureux, aucun moment n’est inopportun. Il est possible de faire régulièrement des pauses, le temps de reprendre les esprits. Mais rien ne vous empêche de continuer la stimulation.

Le seul moment où il faudrait peut-être arrêter serait quand vous aurez atteint vos objectifs. Si vous visiez l’orgasme, et que vous l’avez atteint, plus besoin de continuer à stimuler cette zone. Si vous recherchiez de l’excitation et que vous l’avez trouvé, vous pouvez enfin stopper les titillements.

Quitter la version mobile