Kératocône et lentilles de contact : une combinaison gagnante

Kératocône

Publié le : 21 août 20236 mins de lecture

De nos jours, nombreuses sont les personnes souffrant d’une maladie affectant la vision. Si certaines maladies sont assez bégnines, d’autres en revanche, peuvent rendre le quotidien des personnes qui en souffrent, particulièrement difficile. Et pour cause, la vision est certainement l’un des sens les plus importants. Toutefois, le domaine médical a considérablement évolué au fil des années et, désormais, il est tout à fait possible d’apprendre à vivre avec ce genre de maladies.

Qu’est-ce que le Kératocône ?

Le Kératocône est une maladie non inflammatoire de la cornée qui se caractérise, principalement, par une déformation de cette dernière. Concrètement, chez les personnes qui souffrent de cette maladie, leur cornée devient plus fine et se déforme, passant d’une forme sphérique à une forme conique. Dans environ 90 % des cas, cette maladie se déclenche entre 10 et 39 ans, mais peut survenir un peu plus tard. Plus le Kératocône apparaît tôt et plus la maladie a des risques de s’aggraver. Il n’existe pas de prédispositions particulières. Cette maladie touche autant les hommes que les femmes. Dans la majorité des cas, elle affecte les deux yeux en créant une sorte de brouillard ainsi qu’une déformation des images. Dans certains cas, cette maladie peut aussi provoquer une sensation d’éblouissement plus ou moins intense en regardant de la lumière. Sur ce lien, vous pourrez en apprendre plus sur cette maladie, ce qui vous permettra de savoir si vous en souffrez en comparant, par exemple, vos symptômes. De cette manière, vous pourrez trouver le traitement le plus adapté sans attendre.

Les différents stades de la maladie

Cette maladie possède plusieurs stades d’évolution. Il y a, en tout, quatre stades allant du moins grave au plus grave : • Le stade 1 ou frustre : ce degré d’évolution est le plus faible. Généralement, les personnes ne se rendent même pas compte qu’elles souffrent de cette maladie et seul un bilan de chirurgie réfractive permet de la détecter. À ce stade, il est tout à fait possible de vivre avec cette maladie sans subir de conséquences particulières. • Le stade 2 ou minime : la vision commence à être un peu affectée, surtout la nuit. Pour pallier ce désagrément, il est possible de porter des lunettes avec des verres adaptés afin de retrouver une vue normale. • Le stade 3 ou modéré : la vision commence à être très affectée et le port de lentilles de contact est fortement recommandé pour pouvoir améliorer la vision du mieux possible. • Le stade 4 ou sévère : c’est le degré d’évolution le plus grave. Ni les lunettes, ni les lentilles ne peuvent aider à retrouver une vision normale. Il est possible de faire une chirurgie mini invasive, mais les résultats sont peu probants. À ce stade, la seule solution est de faire une greffe de cornée. Cette maladie est assez complexe, car ses stades d’évolution ne sont pas forcément systématiques. Les personnes au stade 2, par exemple, peuvent le rester toute leur vie. Tandis que des personnes au stade 1 peuvent voir leur vision se dégrader très rapidement et atteindre le stade 3 ou 4 en peu de temps. Par ailleurs, d’un œil à l’autre, les degrés d’évolution peuvent ne pas être les mêmes. Par conséquent, il est primordial d’agir dès les premiers signes afin d’essayer de ralentir au maximum les effets de cette maladie. En peu de temps, la vue peut se dégrader et parfois, les conséquences sont irréversibles. Alors pour ne pas en arriver-là, mieux vaut consulter un spécialiste afin d’avoir, dans un premier temps, des réponses à vos questions. Puis, par la suite, opter pour le port de lentilles.

Retrouvez une vue normale en portant des lentilles de contact

Mis à part pour le stade 4, qui est le plus sévère, le port de lentilles de contact peut être l’une des meilleures options qui s’offrent à vous. Il y a encore quelques années, les lentilles de vue n’étaient pas aussi performantes. Mais de nos jours, il existe des modèles sur-mesure offrant une qualité optique exceptionnelle. Choisir des lentilles ne se fait pas au hasard. Tout d’abord, il est très important de prendre des lentilles adaptées à vous. C’est pour cela qu’elles doivent absolument être conçues sur-mesure. Par ailleurs, comme vous allez porter ces lentilles tout au long de la journée, vous devez choisir un modèle à la fois rigide et souple. Il faut donc que vos lentilles soient confortables et ne vous gênent pas lorsque vous les portez. Les maladies des yeux sont bien plus fréquentes qu’il n’y paraît. Beaucoup de personnes en souffrent, mais ne le savent pas forcément, car la maladie n’en est qu’à un stade précoce. Dans tous les cas, il est nécessaire de faire contrôler sa vision régulièrement afin de pouvoir intervenir au plus vite en cas de problème détecté. Lorsque la cornée est touchée, il ne faut pas attendre pour trouver des solutions adaptées. Et justement, parmi ces solutions, il y a le port de lentilles. Alors si vous souffrez d’une maladie affectant votre cornée, consultez rapidement un professionnel.


Plan du site