Le concours GEIPI Polytech est fondé depuis l’année 2009 et depuis ce temps, il est ouvert à plus d’une trentaine d’écoles destinées aux ingénieurs publiques. Chaque année, 3600 places sont vacantes pour recevoir jusqu’à 20 000 élèves bacheliers qui sont admis. Ce concours est bien rêvé de tous les élèves de terminale. Si le bon moment arrive pour vous et que vous êtes convoqué à passer une épreuve de ce concours, quels sont les préparatifs nécessaires ? Y a-t-il d’autres choses à savoir à l’avance avant d’affronter le grand jour J ?

Concours GEIPI Polytech : c’est quoi ? 

Le concours Geipi Polytech est un concours post-bac pour les étudiants qui veulent intégrer l’école d’ingénieur après avoir eu le bac. Ce concours est également destiné aux élèves qui ont parcouru des années scolaires en classe scientifique ou qui sont issues de STI2D et de STL. De plus, il permet de s’ouvrir vers 34 grandes écoles d’ingénieur reconnues par l’État et qui sont habiles pour délivrer un diplôme de grade Master.

Parmi les 12 catégories des formations d’ingénierie, il n’y a qu’une seule candidature disponible pour le Geipi polytech. Après le bac, la bonne opportunité pour avoir une chance d’intégration dans les écoles d’ingénieur est de faire ce concours suivi d’un cours préparatoire intégré Geipi Polytech. Mais pour être diplômé par la commission des titres d’ingénieur, le parcours dure cinq ans. Le concours se fait en deux parties : le concours pour une filière générale et celui de la filière technologique (pour ceux de STI2D et STL). Par la suite, cliquez ici pour plus d’infos sur la préparation de cet examen.

Quelle est la raison de bien préparer le concours ? 

En effet, la conception de ce concours vient de la collaboration entre l’association du Groupe des Écoles d’Ingénieur publiques à Préparation intégrée (GEIPI) et les écoles d’ingénierie pour identifier les bacheliers S qui sont réellement motivés. Ils offrent aux candidats différentes sortes de formations comme l’agroalimentaire, l’informatique, l’électronique, santé et biomédical, etc. Pour cette année, plus de 3000 places seront offertes pour les filières générales et plus de 200 places pour les bacheliers technologiques. Cependant, il faut reconnaitre que les épreuves durant le concours sont extrêmement difficiles et aucune tricherie n’est autorisée. Donc, une bonne préparation concours geipi polytech serait un atout.

Pour augmenter ses chances de réussite, il est bien nécessaire de bien se préparer avant le concours. Si l’élève détient son Bac général, il faut faire sa préparation bien avant le résultat d’admissibilité, c’est-à-dire en mois d’avril. Grâce aux annales, il pourra s’entraîner aux épreuves écrites en traitant les sujets des dernières années. Afin d’avoir la clé de réussite du concours pour être ingénieur, il doit être bien organisé. Il devra également être un rédacteur de qualité ainsi qu’avoir la maitrise toutes les matières. De ce fait, les résultats des étudiants sont excellents chaque année dans les grandes écoles d’ingénieur. Et surtout, on obtient un taux de réussite au concours GEIPI Polytech bien élevé.

Comment préparer son concours ? 

Avant tout, pour initier l’inscription, un passage par l’instruction Parcoursup est obligatoire. Cette instruction se représente à l’APB (Admission Post-Bac).

Côté frais d’inscription, il devra préparer à payer une somme de 60 euros sauf s’il est boursier. Mais une fois qu’il est inscrit, il ne sera pas possible de rembourser ses frais. Alors, comment faire pour bien réussir son concours geipi polytech ? Il est nécessaire de se préparer en avance sur les épreuves écrites, c’est-à-dire commencé à entrainer avant le jour des résultats d’acceptations. Cela aidera le futur étudiant à avoir un avantage par rapport aux autres candidats. Les documents ou des livres donnés par le concours GEIPI Polytech peuvent également l’aider à s’entrainer. De plus, les professeurs  peuvent aussi répondre à ses questions supplémentaires.

Quel est le profil attendu du candidat ?

Le concours est réservé aux élèves qui ont suivi des parcours plutôt scientifiques, c’est-à-dire, ceux qui ont été en classe de STI2D ou STL en cycle secondaire. Comme il n’y avait plus de Bac S faute de la réforme du bac, les diplômés devront, dès leur classe de première, s’orienter pour leur étude universitaire. De plus, pour que l’admission en ce concours soit bien assurée, l’élève devra choisir entre 2 options bien distinctes. Si l’élève est fort en math, il pourra choisir la première spécialité en laquelle l’épreuve de mathématique l’attend. En effet le taux de réussite au concours GEIPI Polytech est assez compliqué. Si dans le cas contraire, il peut opter pour la seconde option comprenant le SVT, la Physique-Chimie, la Biologie et Écologie, les Sciences de l’Ingénieur et le numérique et aussi les Sciences Informatiques comme matières.

Concernant les dossiers des candidats, ils devront en constituer sur le Parcoursup, une plateforme web qui vise à rassembler tous les vœux des futurs étudiants universitaires munis de leur dossier. Ceux qui ont de très bonnes notes passeront un entretien de motivation qui durera 25 minutes d’où ils ont la possibilité de persuader les jurys sur la raison de leur choix. Tandis que ceux qui ont des notes médiocres devront passer des épreuves écrites et seront examinés sur les deux spécialités qu’ils ont parcourues en terminal.