Pumping Foil, Surf Foil : la glisse ultime pour les amateurs de sensations fortes !

Pumping Foil, Surf Foil

Publié le : 27 octobre 20236 mins de lecture

Le pumping foil comporte le fait de rouler sur des planches équipées d’un hydrofoil. Les sportifs utilisent des foils de surf en faisant des exercices alternatifs de transition entre deux vagues. Puisqu’il s’agit d’un exercice cardiovasculaire de haute intensité, le pompage nécessite une habileté et une force considérables. La technologie qui prend en charge le surf foil est entrée dans de nombreuses activités liées à l’eau. Mais comment fonctionne ce phénomène qui était auparavant présent ? Et comment comprendre le contexte historique de ce sport ?

Comment définir le surf foil ?

Les années 90 ont vu l’introduction du foiling. Les nouvelles avancées technologiques permettent de jouer aux foils. Lorsqu’un joueur saisit le foil, il peut choisir parmi différentes formes et tailles d’ailes et de mâts. Ces planches sont compatibles avec toutes les disciplines nautiques, le kite surf et le surf. Un mât et des ailes pointus et durables nécessitent une attention constante de la part des autres personnes dans l’eau. Il est également courant d’apercevoir des foil-surfeurs avec des casques. Les pumping foil ne sont pas officiellement sanctionnées partout. En effet, cela augmente à la fois la vitesse des skippers et le sentiment de nature des raiders. De plus, il est important de mentionner que les pumping foil non autorisés augmentent la vitesse des raids, ajoutant autant de sensations à leur expérience.

Quelle progression est reliée à l’automatique des liquides ?

Un hydroptère utilise les mêmes principes aérodynamiques que les avions qui ont des ailes. Il possède un mât orthogonal à la planche, deux ailes et des fuselages, une aile arrière plus courte et une aile avant. La mécanique des hydrofoils est facilement compréhensible lorsqu’on la regarde depuis les airs. Pour glisser, les ailes se déplacent dans le sens des directions du skateboard. Pour de meilleurs résultats, utilisez une planche en aluminium ou en carbone pour des pratiques en mer. Lorsque vous déplacez votre planche de surf foil sur la vague, vous devez utiliser un élan ou un bâton. Les molécules d’eau sur l’aile suivent la courbure du sommet en parcourant une distance plus longue que celles qui se déplacent sous l’aile. Pour obtenir la sensation de voler dans l’eau, une aile doit atteindre un différentiel de pression. L’aile comprend une zone de surpression supérieure et une zone de dépression inférieure. La mécanique des fluides crée ce différentiel de pression qui fait monter l’aile et crée l’impression d’apesanteur. En conduisant un hydroptère, vous rencontrez une résistance minimale lorsque vous glissez sur l’eau. Cette augmentation de la vitesse entraîne une augmentation du vol et finalement une plus grande élévation sur la planche.

L’hydrofoil, d’authentiques perceptions des glisses

Réussir un trick sur une planche de surf nécessite une quantité importante d’équilibre et de soutien. C’est un jeu de déplacement de poids et de manipulation de l’élan de la vague. Une surfeuse peut ressentir ce changement dans sa pratique lorsqu’elle pratique le surf foil, car elle ne se tient plus debout sur la planche. Au lieu de cela, elle plane à plusieurs dizaines de centimètres au-dessus de l’eau. Des surfeurs prouvent que ce sport a un effet addictif sur eux en évoquant les sensations de folie qu’ils ressentent à le pratiquer. En pompant, ou en jouant sur leurs appuis avant et arrière, les praticiens peuvent conserver l’effet de portance. Cela est dû à l’introduction de nouveaux aspects techniques. Un effort de pompage réussi nécessite de combiner des types de mouvements qui alternent de manière transparente entre relâchement et pression. Un mouvement supplémentaire dans la direction opposée ajoute à l’élan et à la résistance latérale de la planche. Lorsque vous commencez à surfer, vos bras se fatiguent rapidement tandis que vos jambes restent sous tension.

Comment commencer le pumping foil ?

Pratiquer depuis un ponton est difficile à bien des égards. C’est difficile au niveau technique. Le pompage avec un foil est plus facile lorsque vous démarrez à pleine vitesse en position debout. Pour surfer sur un surf foil, le but est de pomper une mousse pour trouver une vague vierge à surfer. Le surf sur foil s’inscrit dans le cadre des sessions ou d’une compétition pour perfectionner les techniques en surf foil. Pour des temps de glisses optimales, des planches courtes et fines sont utilisées lors de la pratique sur le plat. En effet, le positionnement de planches courtes perpendiculairement à la direction de déplacement maximise le temps de glisse. En descendant du ponton, placez l’aile avant à quelques centimètres en dessous de l’étendue de l’eau. Ensuite, avancez et reculez un pied sur le pied arrière de votre appareil. Cela vous propulsera vers l’avant, vous permettant de suivre la trajectoire prévue. Les bras et les jambes des personnes qui pratiquent le pumping foil se déplacent en synchronisation avec la pompe sous le vent. Assurez-vous que la direction du vent est prise en compte avant de commencer à vous lancer à pratiquer ce sport de glisse sur l’eau.

Plan du site